Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder
Log on
You are a donor
Log on
You are a project leader
Log on
Solidarité Ukraine : les priorités de la Fondation de France durant l’hiver

Solidarité Ukraine : les priorités de la Fondation de France durant l’hiver

Solidarité Ukraine| 08 Nov.2022 mis à jour le 13 Jan.2023
Depuis plus de neuf mois, la Fondation de France se mobilise pour venir en aide aux populations impactées par le conflit. Alors que ce dernier s’enlise, focus sur l’évolution des besoins et les nouvelles actions engagées.
 

Renforcer l’aide humanitaire

Cet hiver, la réponse aux besoins de première nécessité demeure la priorité. Près de 18 millions de personnes, soit plus de 40 % de l’ensemble de la population ukrainienne, nécessitent une aide humanitaire, selon l’ONU. La Fondation de France reste majoritairement engagée en Ukraine, où les besoins sont les plus importants. Elle apporte son soutien à des organismes comme Vostok SOS, qui évacue des civils en première ligne du conflit. Grâce à une hotline, l’ONG peut être contactée par les personnes souhaitant quitter leur foyer ou évacuer un de leurs proches. Les équipes de Vostok SOS assurent leur transfert et leur installation dans des zones sûres ou dans des structures hospitalières si la situation le nécessite.

Dans les pays limitrophes, l’aide aux réfugiés est également renforcée. Par exemple en Roumanie, où la Fondation de France se mobilise au côté de Concordia, une organisation spécialisée dans l’aide aux migrants. Orphelins, personnes handicapées physiques ou mentales, étrangers venus d’Ukraine : les populations les plus vulnérables sont accueillies et se voient proposer un accompagnement matériel et psychologique, à court et moyen terme.

Au-delà des réponses d’urgence, la Fondation de France veille à favoriser l’accompagnement et l’intégration des personnes déplacées. Plusieurs initiatives sont soutenues en ce sens, comme les actions de la fondation polonaise Aequitas. À l’ouest de la Pologne, cette organisation fournit à la fois une aide alimentaire aux réfugiés en leur distribuant des repas gratuitement, ainsi qu’un soutien psychologique, administratif et juridique en vue de faciliter leur intégration au sein de leur pays d’accueil.

Des besoins spécifiques pour lutter contre le froid

Depuis la mi-octobre, les infrastructures énergétiques de l’Ukraine font l’objet de frappes ciblées et répétées des forces russes, privant des millions d’ukrainiens d’électricité et d’eau courante. On estime qu’environ 30 % des centrales électriques et hydrauliques ukrainiennes sont désormais détruites. Plusieurs régions subissent des pannes, comme Kiev et ses alentours et le centre de l’Ukraine, à Pavlograd et Dnipro. La Fondation de France soutient plusieurs initiatives visant à fournir des groupes électrogènes dans des abris antiaériens, des orphelinats, des hôpitaux, notamment avec Electriciens sans frontières et le Comité d’Aide Médicale Transcarpathie. Une centaine de générateurs à capacité collective ont déjà été distribués, en coordination avec les autorités et les associations locales pour desservir les espaces prioritaires. Des points de chauffage sont également mis à la disposition des populations présentes sur les lignes de front et dans les zones occupées. L’association Angels of Salvation par exemple, ravitaille en chauffage, électricité, nourriture et boissons chaudes les personnes victimes de pannes prolongées qui se retrouvent privées de tout moyen de transport, de la possibilité de cuisiner et se chauffer, et de celle de communiquer suite au déchargement de leurs appareils mobiles.

Autre préoccupation majeure, particulièrement forte en période hivernale : garantir un abri aux populations déplacées. À l’est de l’Ukraine, à Tiatchiv, le Comité d’Aide Médicale Transcarpathie a réhabilité un centre social en hébergement d’urgence pour doubler sa capacité d’accueil et abriter une centaine de personnes déplacées.

Implantée depuis 15 ans dans le pays, l’ONG Depaul Ukraine distribue des kits de survie aux populations déplacées (lampes, vêtements chauds, couvertures, essence pour alimenter les chauffages). Cette association participe également à la réhabilitation d’infrastructures locales et de maisons endommagées par les bombardements russes.

Défendre les droits humains

Aider les populations à faire face aux besoins vitaux est une priorité. Mais dans un contexte de guerre, il est également très important de se mobiliser sur le front des droits humains, qui sont bafoués et dont les auteurs devront rendre compte. C’est pourquoi la Fondation de France apporte son soutien à des organismes tels que Luhansk Regional Human Rights, une ONG ukrainienne qui agit dans le Dombass : elle documente les faits de violation des droits que ces victimes de guerre ont subie, leur donne des conseils juridiques et les accompagne dans la préparation des procès pour crime de guerre qu’elles pourront intenter devant la Cour pénale internationale.

La Fondation de France soutient d’autres initiatives comme celle de l’association Trajectoires qui lutte contre la traite des êtres humains. Ce sujet est particulièrement sensible dans un contexte de guerre, qui transforme en proies faciles pour les réseaux criminels des réfugiés en situation de vulnérabilité : enfants sans parent référent, femmes, minorités… L’association identifie les éventuelles victimes de traite humaine parmi les réfugiés ukrainiens, puis organise leur prise en charge dans les pays limitrophes, en coordination avec des associations moldaves ou roumaines qui leur offrent un hébergement et un accompagnement psychologique.

Enfin, garantir l’accès à une information libre et indépendante est également un enjeu central. La Fondation de France soutient notamment deux Centres pour la liberté de la presse, créés à Lviv et à Kiev par l’ONG Reporters Sans Frontières. Leur mission est double : assurer la sécurité des journalistes sur le terrain, en leur fournissant des équipements adaptés (gilets pare-balles, casques…), et sensibiliser le public sur les atteintes à leurs droits.

Solidarité Ukraine en chiffres

Grâce à son appel à la générosité lancé le 28 février dernier, la Fondation de France a collecté plus de 16,5 millions d’euros.
Plus de 7 millions d’euros ont été engagés à ce jour, pour soutenir 89 projets.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

→ Découvrez le programme Solidarité Ukraine
→ Merci à tous pour votre soutien
→ Solidarité Ukraine : la Fondation de France se mobilise

Accès utilisateur
Mon Espace
Vous êtes fondateur
Accéder à votre espace
Vous êtes donateur
Accéder à votre espace
Vous êtes porteur de projet
Accéder à votre espace
You are a founder

Log on
You are a donor

Log on
You are a project leader
Log on