Pourquoi c'est important ?

Un Français sur trois présente des facteurs de risques importants d’être un jour victime d’un accident cardio-vasculaire. On compte environ 120 000 infarctus du myocarde par an en France ; environ 10 % des victimes décèdent dans l’heure qui suit.

Une main gantée effectuant des prélèvements

Ce que nous faisons

La prise en charge des maladies cardiovasculaires a beaucoup progressé, des thérapeutiques variées sont désormais disponibles. Mais, dans le même temps, l’obésité se développe ; elle touche aujourd’hui 10 % de la population française, et près de 20 % des enfants sont en surpoids. Ces chiffres laissent présager l’apparition de maladies cardiovasculaires chez des personnes de plus en plus jeunes. Voilà pourquoi la Fondation de France oriente son soutien vers la recherche sur les conséquences cardiovasculaires de l’obésité.

Les projets soutenus

Les fondations abritées qui agissent dans ce domaine