Pourquoi c’est important ?

La Méditerranée a toujours été un espace privilégié de circulation des hommes, des idées et de la culture entre l’Afrique et l’Europe. Néanmoins aujourd’hui, l’écart se creuse entre une rive nord, riche mais vieillissante, et une rive sud, confrontée aux besoins d’une jeunesse dynamique, qui représente près de deux tiers de sa population. La création de nouvelles perspectives pour  les jeunes constitue un défi majeur. Soutenir les initiatives de la société civile maghrébine,  encourager ses efforts de structuration et d’innovation; renforcer les liens entre les pays des deux rives de cette « mer intérieure », c’est donner la possibilité à ces jeunes d’être eux-mêmes acteurs de leur avenir et du développement au Maghreb. 

 

Photographie de trois jeunes hommes marocains

Ce que nous faisons

La Fondation de France s’attache à développer des échanges constructifs entre les sociétés civiles des deux rives de la Méditerranée. Son intervention s’appuie sur trois modes d’action :

  1. Un appel à projets annuel axé sur les associations maghrébines porteuses d’initiatives visant à l’insertion professionnelle et à la création d’activités génératrices de revenus pour les jeunes les plus vulnérables au Maroc, en Algérie et en Tunisie.
  2. Le soutien à des projets structurants pour les sociétés civiles maghrébines qui favorisent le développement de partenariats entre les organisations de la rive Sud et celles de la rive du Nord.
  3. Un Fonds Commun pour la Tunisie : « FIKRA », pour encourager l’élan de solidarité locale et stimuler des idées innovantes répondant concrètement aux besoins sociaux, économiques et culturels de la région rurale et enclavée du Nord-Ouest de la Tunisie.

Des exemples de projets soutenus

Les fondations abritées qui agissent dans ce domaine